MagicInfo Express 2, l'affichage dynamique Samsung

CD-Systems >>> Actualités >>> MagicInfo Express 2, l'affichage dynamique Samsung
16 Août 2019

Après avoir testé la solution gratuite d'affichage dynamique de Iiyama, nous nous arrêtons désormais sur celle de Samsung, appelée MagicInfo, et plus précisément MagicInfo Express 2, la version gratuite livrée avec la gamme d'écrans professionnels Samsung (avec player intégré).


Le première bonne nouvelle est que l'application a été traduite en français, la documentation aussi. La documentation est plus soignée, plus complète.



L'application nous demande le nom du magasin et les horaires d'ouverture


Lors du 1er démarrage de l'application, nous somme invités à indiquer le nom du magasin, et horaires d'ouverture pour chacun des jours de la semaine. Certes les horaires sont dans le format anglais (AM / PM), mais le fonctionnement est simple. Le modèle d'écran est également demandé. Tous les modèles n'ont pas le même player, et les fonctionnalités du logiciel peuvent différer selon le modèle de player sélectionné.


Nous arrivons ensuite dans le menu principal de l'application, dans lequel nous trouvons, en plus des fonctions principal du logiciel, un didacticiel.


Le "démarrage rapide" et le "clip publicitaire" nous paraissent trop simplistes, peu ou pas personnalisables, nous préférons utiliser l'item "personnaliser la conception".


Edition


Une fois entré dans la partie "Personnaliser la conception", nous trouvons tous les items nécessaires à la création de notre contenu. D'abord on sélectionne le modèle, en portrait ou paysage. Certains miniatures sont illustrés, permettant de voir le rendu possible une fois les images insérées, les titres inscrits.


Dans la rubrique "contenu", nous pouvons insérer jusqu'à 4 dossiers pour lequel le contenu sera visible en miniature. Quel dommage de ne pas pouvoir ajouter de dossier réseau. Cette limitation nous parait incohérente pour un logiciel destiné aux entreprises. L'ajout de fichiers à la page est très intuitif, via des glisser / déposer. Il est facile d'aligner les objets entre eux, l'affichage prévient lorsque l'on est aligné verticalement ou horizontalement avec les objets déjà présents. Il est possible de filtrer les éléments à afficher dans la liste des fichiers disponibles par type (documents, images, vidéo, musique). En ce qui concerne les vidéos, notre test a fonctionné avec les fichiers .mov, .avi et .mp4. Toutefois on ne trouve pas de possibilité de lire un flux vidéo en ligne :-(


L'item suivant concerne le texte, plusieurs polices sont disponibles, avec possibilité de personnaliser la couleur, la taille, le défilement mais pas de possibilité de mettre en italique, gras ou souligné. L'interface est très simple mais la présence d'infobules au survol des icônes serait un plus pour éviter de cliquer afin de voir l'effet produit.


Ensuite nous trouvons les "étiquettes". Les modèles sont nombreux et permettent de mettre en valeur facilement. Toutefois il faudra se contenter des couleurs et formes proposées car rien n'est prévu dans le logiciel pour les modifier. Si l'autocollant "free" vous plait, mais que voudriez qu'il affiche dans le même style "gratuit", ça ne sera pas possible. Les "autocollants" sont à utiliser tels que proposés, sans modification possible.


Il est possible de créer des formes libres (rectangle, cercle, etc.. ) dans la rubrique suivante, mais attention tous les players n'offrent pas cette possibilité.


Les widgets sont peu nombreux mais soignés
Les widgets sont peu nombreux mais soignés


L'item "source" permet d'afficher le contenu de la tv, ou d'un périphérique branché en interne. cela peut être l'occasion d'afficher régulièrement une vidéo présente sur un DVD (qu'on ne peut pas directement importer) ou afficher à intervale régulier une chaine tv.


Ensuite on accède aux widgets, et là on est agréablement surpris, l'horloge peut avoir la vraie forme d'une horloge (et même plusieurs modèles), la météo fonctionne simplement, les flux RSS affichent davantage que le titre (même si la date n'est pas au format français). Le widget site web ne fonctionne pas dans l'aperçu (avec aucun site web) mais un message indique que le rendu en prévisualisation peut différer du rendu réel en production, alors ça doit être normal.


Enfin nous trouvons la rubrique arrière plan, avec des textures proposées ou la possibilité d'importer des images. 


Programmation



Le planning de diffusion se créé par glisser / déposer


La programmation fonctionne également par glisser / déposer un peu comme la timeline dans un logiciel de montage vidéo. Une liste de lecture doit être créé, en glissant les contenus dans le bas de l'écran. Une fois la liste prête, il suffit de la glisser sur le planning. L'interface est très pratique une fois la logique assimilée. Le planning de diffusion peut être personnalisé, la durée de diffusion de chaque contenu est paramétrable.


Diffusion


Là encore le fonctionnement est simple, quand un programme a de diffusion a été fait, à droite du bouton enregistrer se trouve un bouton "envoyer". Il est alors possible d'envoyer le contenu à l'écran ou sur une clé usb. Curieusement les illustrations semble laisser penser que la communication se fait en wifi. Curieux alors que les écrans disposent d'un port éthernet.


Paramètres


En page d'accueil nous trouvons une rubrique "Paramètres". Dans celle ci nous pouvons indiquer des périodes de congés, ajouter des polices (très utile pour respecter au mieux la charte graphique de l'entreprise) et l'emplacement de stockage des modèles et contenus. A vous alors de sauvegarder ce dossier car rien n'est prévu pour créer un package de sauvegarde.


Conclusion du test


Les points forts de ce logiciel sont son apparente simplicité d'utilisation, ergonomie et la finition des widgets. Toutefois à l'usage la modification d'éléments est parfois confuse. La gestion de présententation contenant de nombreuses pages et de régulières modifications est un peu hasardeuse. On peut regretter l'impossibilité de d'insérer des vidéo en ligne même si on comprends qu'une vidéo en ligne utilise de la bande passante que n'utilisera pas une vidéo hébergée en local. Un logiciel de captures vidéo devrait faire l'affaire pour transformer une vidéo en ligne en fichier et pouvoir l'insérer facilement. La version Magic Info Server, qui semble bien plus austère et difficile à prendre en main satisfera finalement davantage l'utilisateur.


Auteur: Christophe DEBOUDT