Microsoft adopte Chromium pour son navigateur Edge

CD-Systems >>> Actualités >>> Microsoft adopte Chromium pour son navigateur Edge
09 Février 2020

Microsoft a sorti son navigateur maison, Microsoft Edge, il y a quatre ans, accompagnant son nouveau système d'exploitation Windows 10. Les années ont passé mais ce nouveau navigateur n'a pas réussi à convaincre et ne représente pas une part de marché importante. Malgré des qualités, notamment sa vitesse, Chrome et Firefox lui sont préférés.


Une ouverture en guise de nouvelle stratégie


Il faut dire que Edge n'existait que sur Windows 10, ce qui excluait tous les utilisateurs sous Windows 7, Windows 8, Windows 8.1, Mac OS, IOS, Android. A l'heure ou chaque utilisateur souhaite retrouver sur n'importe quel périphérique ses préférences, ses favoris, ses mots de passes, ceci était un obstacle de taille.


Il aura fallu du temps mais Microsoft a réagit, en changeant de statégie. Fini le moteur de rendu Microsoft, Edge utilise désormais



Microsoft Edge est disponible pour de multiples plateformes


 le même moteur que ses principaux concurrents: Chromium. Ceci permettra d'avoir des rendus identiques aux navigateurs de références. 


Cette sortie sur Windows 10 s'accompagne aussi d'une sortie sur MacOS, IOS et Android.


L'interface de démarrage est claire, demandant quelle page d'accueil est souhaitée: informative (Actualités Bing), artistique (Photo journalière de Bing) ou  minimaliste  avec uniquement des icônes des sites les plus consultés. Ensuite l'assistant demande si les paramètres doivent être synchronisés. La synchronisation fonctionne aussi bien avec un compte Microsoft qu'avec un compte professionnel ou scolaire.  Désormais il est possible d'avoir des favoris communs entre le PC Windows, l'Ipad et le smartphone Android.


Microsoft semble avoir fait la synthèse entre son navigateur et la technologie concurrente afin de proposer un produit qui ne fasse pas fuir les utilisateurs actuels de Edge et qui puisse en attirer de nouveaux.


La navigation est fluide, y compris avec beaucoup d'onglets ouverts. Si vous avez hâte de tester, sans attendre que les mises à jour de Windows vous le proposent, le téléchargement est possible depuis le site web de Microsoft pour Windows, ou depuis l'AppStore ou le Play store pour les périphériques Apple / Android.


Auteur: Christophe DEBOUDT