logo cd-systems
image contact cd-systems informatique 03 20 82 69 15

image mail
CD-Systems >>> Actualités >>> La 1ère semaine de confinement de nos clients

La 1ère semaine de confinement de nos clients

20 Mars 2020


La situation que nous vivons est inédite. Elle aurait nécessité de l'anticipation, mais à défaut il a fallu s'adaptater. Nous avons reçu de multiples demandes de nos clients et avons tenté de trouver des solutions des manières suivante:


Mieux maîtriser les outils à disposition



Teams était quasiment inconnu de nos clients mais a rapidement été adopté


Il n'a pas toujours été nécessaire d'acheter de nouveaux services pour travailler à distance. Nos nombreux clients sous Office 365 ont pu découvrir un composant jusqu'alors méconnu de la suite bureautique: Teams. Avec Teams le chat remplace les conversations informelles entre collègues au long de la journée, la conversation vidéo apporte le présentiel pour évoquer plus sérieusement un dossier, le partage d'écran ou de document permet de travailler ensemble. Cette semaine, le mot Teams était sur toutes les lèvres. Microsoft annonce que le nombre d'utilisateur a plus que doublé en une semaine. Cette adoption soudaine a créé quelques bugs et indisponibilités passagères mais pour bon nombre de nos clients, Teams est passé de service inconnu à adopté. Et tous le reconnaissent, il l'utiliseront encore après la crise. Les partages Sharepoint ou Onedrive ont permi aussi d'éviter d'aller déposer un dossier dans le bureau d'à côté. Certains clients l'avouent: il a fallu cette crise pour qu'on s'intéresse à tout le potentiel d'Office 365 alors que nous avions une multitude d'outils performants sous la main.


Trouver le produit le plus adapté


Mais si Teams a de sérieux atouts en interne il ne faut pas oublier d'ou il vient: d'une suite bureautique. Il est là d'abord et avant tout pour le travail collaboratif, co écrire des documents, gérer des projets entre collègues. Dès qu'on souhaite convier une réunion une personne extérieure, il faut activer la fonctionnalité dans le centre d'administration, on sort un peu de sa zone de confort. Et le frein est que la personne extérieure doit elle même avoir Teams ou un compte Microsoft. Si pour beaucoup ça ne pose pas de soucis, ceci peut constituer un frein pour les personnes les moins à l'aise.


D'autre solutions telles que Zoom ou Cisco WebEx sont davantage centrées sur la conversation vidéo. Et un simple clic sur un lien envoyé par l'organisateur suffit à participer.


Adapter l'existant


Chez nos clients disposant d'un serveur Windows et des applications un peu gourmandes en bande passante, Remote Desktop Services permet de travailler à peu près normalement en créant un affichage déporté d'une session ouverte sur le serveur. Quelques paramétrages, quelques licences et on peut utiliser son application habituelle sans trop avoir à se lamenter quant aux lenteurs. Les clients les moins préparés se sont contentés de TeamViewer, Anydesk et autres logiciels de prise de contrôle à distance. Mais promis, il faudra réfléchir à mieux pour l'avenir. 


Le réseau doit tenir


Des millions de personnes en télétravail, des millions de personnes confinées chez elle en chômage technique qui regardent des vidéo en streaming ont fait chauffer les réseaux. Le réseau internet et mobile a été utilisé largement au delà des usages habituels. Pour l'instant il tient bon, les opérateurs télécoms se veulent rassurants, mais Netflix et Youtube ont toutefois limité la qualité de leurs vidéos en Europe pour moins saturer la bande passante. Un incident majeur sur le réseau internet / télécom dans les jours prochains finirait de paralyser l'économie, déjà totalement comateuse. Non seulement nous dépendons de ce réseau plus que jamais, mais les techniciens manqueront au fûr et à mesure que la contamination s'étendra.


Chaque utilisateur doit agir de façon responsable. Si vous regardez la tv en direct, privilégiez la TNT à la tv par internet. Au sein des entreprises c'est la même chose. Quand les ressources sont accessibles via un VPN, celui si est fortement sollicité alors attention à ne pas le saturer avec du contenu superflu.


Maintenir le matériel en état.


Des millions de télétravailleurs qui s'occupent dans le même temps de leurs enfants, c'est risqué. Alors gare à l'accident, au cadet qui renverse son jus de fruits sur le PC portable ou à l'ainé qui prend les pieds dans le câble d'alimentation. La fermeture progressive des frontières, les retards d'approvisionnement dûs au confinement en Chine, et les problèmes de livraison jusqu'au client final poussent à un constat: le matériel actuel doit tenir pendant toute la crise, car livrer / installer un nouveau matériel sera de plus en plus compliqué. Alors plus que jamais prudence pour le maintenir en état opérationnel.


Voilà, cette première semaine de travail en milieu confiné touche à sa fin. Nous avons pu aider tous nos clients professionnels avec des solutions viables, plus ou moins performantes, plus ou moins pérennes mais chaque entreprise qui nous a sollicité peut travailler. Et tout celà sans déplacement car rappelons-le, même si nous avons le droit de nous déplacer dans le cadre de notre métier, le confinement le plus absolu est la solution à la crise.




Auteur: Christophe DEBOUDT