COP21 : des actions sur l’informatique du quotidien.

CD-Systems >>> Actualités >>> COP21 : des actions sur l’informatique du quotidien.
03 Décembre 2015

Que pouvons-nous faire alors que les chefs d’états du monde entier sont réunis à Paris afin de trouver un accord pour limiter le réchauffement climatique?
L’informatique a toujours été survendue comme le moyen de réduire nos déchets, en papier notamment.
Pourtant le bilan n’est pas exactement conforme. La fabrication du matériel génère de la production de CO2, notre activité sur les réseaux informatique et nos propres ordinateurs génèrent de la consommation l’électricité, et nos anciens matériels sont difficiles à recycler.
CD-Systems ne se targue pas d’être un sauveur de l’environnement (comme certains gros pollueurs qui se font passer pour des protecteurs de l’environnement, dans l’industrie automobile, le transport routier, etc…) mais vous propose quelques astuces, et bonnes pratiques, pour économiser les ressources.


« Il ne faut pas éteindre souvent son pc, c’est pas bon pour le disque dur » : Faux


Un disque dur s’use à au fil des démarrages mais s’use aussi en accumulant les heures de fonctionnement. Si vous l’éteignez / démarrez moins mais qu’en contrepartie votre disque fonctionne 3 x plus d’heures dans l’année, pas certain que vous le conserverez plus longtemps. Alors si vous utilisez votre ordinateur 8h par jour, inutile de le laisser allumer 24h/24. Vous me direz « en veille ça consomme pas beaucoup », mais si le pc se met en veille, le disque dur s’éteint, donc autant éteindre complètement le micro-ordinateur.


« Le cloud »


Le cloud, c’est stocker les données ailleurs, sans savoir vraiment ou. Oui mais elles sont bien quelque part, et à cette endroit, dans un datacenter, il y a des milliers de serveurs, des milliers de disques durs qui stockent vos données, alors si les données de chaque utilisateurs augmentent sensiblement, ce sont des milliers de serveurs et disques durs supplémentaires qui seront nécessaires. Ne conservez pas des données inutiles à outrance, car elles nécessitent des ressources pour être stockées, et même si ça ne vous coute rien car votre abonnement le permet, l’impact énergétique n’est pas neutre.


La chasse aux gadgets


Les plus optimistes diront que les appareils consomment de moins en moins, les plus pessimistes au contraire affirmeront que nous avons de plus en plus d’appareils.
Dans les années 2000, un micro ordinateur consommait plus de courant que maintenant, mais il était en général seul dans le foyer. Aujourd’hui sa consommation électrique s’est généralement réduite, mais souvent chaque membre de la famille dispose de son propre ordinateur, de sa tablette. Nous créons sans cesse des besoins, qui sont autant de sources de déchets et de consommation électrique, comme les cadres photos numériques, les montres connectés (sur une montre classique la pile tient 1 à 2 ans, sur une montre connectée le recharge doit être faite tous les jours), etc…


Etre discret sur internet


Le verre à moitié plein, c’est que les réseaux sociaux permettent de partager des photos, des vidéos sans avoir à se déplacer pour les montrer. Le verre à moitié vide c’est que cette facilité de partage décuple ou centuple le nombre de documents que l’on diffuse. Pour reprendre un titre de film, les réseaux sociaux c’est un peu « je ne sais rien mais je dirai tout ». Rien de spécial à dire, mais pourtant des dizaines de publications par jour pour certains. Plus vous êtes actif sur la toile plus votre bilan carbone est mauvais car oui ces données que vous publiez sont également stockées dans des centres de données très énergivores, et tout y est stocké depuis la création de votre compte. Alors si chacun de vos faits et gestes fait l’objet d’un tweet, d’une publication ou d’une vidéo, levez le pied… Au plus on publie au moins on est lu, et au plus on pollue.


Du matériel de qualité


L’environnement dégradé, c’est le résultat de la société de consommation. Il faut donc arrêter d’acheter et de jeter. CD-Systems agit pour le « acheter et conserver ». Si vous achetez un pc à 300€, il ne vous donnera pas satisfaction dès le début et vous ne supporterez plus sa lenteur au point de le changer tous les 2-3 ans. Nous préférons vous vendre un PC à 600€ que 2 pc à 300€. Car pour nous, un ordinateur doit être un achat durable. Nous avons un nombre important de clients ayant des matériels de plus de 6 ans, toujours fonctionnels, et que nous continuons à maintenir. Sans pour autant utiliser un matériel préhistorique, conserver 6 à 8 ans un matériel, c’est diviser par 2 la production de déchets. Mais pour espérer conserver un matériel longtemps, il faut éviter le low cost (aucune réserve de performance, et fiabilité / qualité de fabrication mauvaise). Le marketing des constructeurs nous laisse penser qu’il faut changer souvent de matériel, mais les pc premiers prix d’aujourd’hui sont souvent moins performants que les pc milieu de gamme commercialisés il y a quelques années. Ils sont juste là comme produit d’appel mais sont peu satisfaisants voire complètement inutilisables à l’usage. Nous faisons le choix de commercialiser en priorité des gammes professionnelles, davantage soignés quant à la qualité de fabrication.
Cette exigence de qualité vaut aussi pour les accessoires et périphériques. Une souris ou un clavier de qualité acheté il y a 10 ans fonctionne toujours aussi bien qu’au premier jour, ça n’est certainement pas le cas de produits génériques.
Au niveau des tablettes, on connait tous quelqu’un qui a gagné une tablette avec un abonnement ou a acheté un premier prix en grande distribution. Assez inutilisable au quotidien, elle est laissé de coté au profit d’un matériel de meilleur qualité. Alors autant acheter directement le produit qualitatif.


Bannir les marques qui mettent en place l’obsolescence programmée


Certains produits sont démontables, d’autres pas. Certains constructeurs vont jusqu’à souder le disque dur et la mémoire à la carte mère, et empêcher de changer la batterie. Le message est clair, si ça ne marche plus, changez l’ensemble. Ou alors, en ce qui concerne les imprimantes, des modèles sont vendus tellement peu chers, que les utilisateurs changent d’imprimante lorsque les cartouches sont vides. Non il existe d’autres solutions, comme acheter une imprimante de qualité avec des cartouches qui durent longtemps… mais ce ne sont jamais les produits mis en avant dans le commerce car même s’ils sont plus économiques à l’usage, il sont plus cher à l’achat.
Chez CD-Systems, nous réparons plus de matériels que nous n’en vendons, car dans la plupart des cas un matériel est réparable, et même s’il n’est pas très récent, il pourra encore rendre des services. Ne vous laissez pas manipuler par les enseignes qui ne pensent qu’à vendre du neuf, et pratiquent des tarifs de réparation exorbitants pour vous convaincre que tout changer est la meilleure solution.


Le bon produit, ni plus ni moins


Nous disions : « fuir le low cost », mais ça ne veut pas dire prendre le produit le plus cher car si vous utilisez un pc de joueur au quotidien alors que vous avez juste besoin de consulter vos mails et aller sur internet, non seulement vous aurez dépensé trop lors de l’achat, mais votre matériel vous consommera beaucoup d’électricité. La qualité d’un matériel et la performance sont deux choses différentes. La qualité est un impératif pour tous, le niveau de performances dépend des usages.


Auteur: Christophe DEBOUDT