Vente de mac en berne : punition logique selon les fans Apple..

CD-Systems >>> Actualités >>> Vente de mac en berne : punition logique selon les fans Apple..
22 Mai 2016
530 000 macs vendus en moins le dernier trimestre par rapport à l’an dernier soit une baisse de près de 12%.

Officiellement c’est crise économique qui explique ce revers, mais la crise est là depuis 7 ans maintenant… Les vraies raisons sont peut être plus simples…

De moins en moins d’innovation, produits de plus en plus chers, produits trop limités (capacité de stockage, …), options indispensables mais hors de prix, de plus en plus bridés (disque dur non remplaçable, mémoire soudée, etc..)… Le mac est beau mais il ne fait plus rêver.


Le plus intéressant est de voir que le fan club d’Apple se lâche quand il s’agit de « casser du sucre » sur les choix de la firme, preuve que la coupe est pleine et que la baisse des ventes est la conséquence d’un ras le bol d’une partie des clients.


Lors de l’émission « On refait le mac » du 21 mai (émission pro Apple habituellement) diffusée sur la Daily Motion (Regarder l’émission), les intervenants se lâchent… Voici quelques perles :

A propos des baisses de ventes :


« On le sentait un peu […] Apple a oublié complètement ses utilisateurs et surtout ses utilisateurs historiques »

« Dans le monde PC t’en as pour ton argent, clairement.. Aujourd’hui au prix auquel est affiché un Macbook pro, c’est vrai que je suis tenté de te dire « ben écoute va sur le PC » même si bien entendu Mac Os reste encore la spécificité qui reste à leurs produits… »
« Aujourd’hui la gamme de macs, elle ne fait pas envie du tout. »

« Le Power User aujourd’hui est extrêmement frustré parce que les configs qui sont, je dirais, ‘correctes’, coûtent un bras.[…] On a eu une période ou on avait l’impression qu’Apple ouvrait ses machines […] et là ces dernières années on sent vraiment que l’on s’oriente vers une stratégie de fermeture complète » (NDLR : au niveau mise à jour, réparation, etc…) »

A propos de l’absence de produits performants au niveau graphique sur les Macbook Pro :


« Vu que Apple tient à faire des machines de plus en plus fines, qu’elle s’abstienne de mettre des cartes graphiques, ça évitera de devoir apporter son mac tous les deux ans au SAV pour faire changer la carte mère. Je n’ai pas connu un seul Macbook Pro avec une carte graphique externe (NDLR : une carte graphique « dédié ») qui n’ai pas eu un problème avec ce composant, pas un »

Imac 4k :


« Le disque dur 1To en entrée de gamme à 5400 tours /minute, c’est même pas digne d’un PowerBook G4 ou tu pouvais avoir un disque dur à 7200 tours /minute, c’est honteux, c’est une machine qui rame, qui rame, qui rame et elle vaut quand même 1700€ de base. Et même pour de la bureautique simple, c’est parfois très poussif »

L’évocation de l’utilisateur lambda qui achète un Imac et revient chez lui..



« Avant il était content, il allait dire à son pote : j’suis passé au mac, j’ai un Imac, c’est cool, tu devrais faire pareil ! Et là (maintenant) j’ai un Imac, il est beau mais il est très lent »

Ces quelques phrases en disent long. Apple, société d’informatique réalise 70% de son chiffre d’affaires avec l’Iphone. L’Ipad, qui était un succès considérable il y a quelques années ne se vend plus bien, les Macs eux ne semblent plus la priorité d’Apple. Certains clients passent du PC au mac, mais certains clients Mac font le chemin inverse, excédés par le verrouillage qu’Apple impose à l’utilisateur, et les prix qui semblent tout à fait dénués de logique, sur des produits qui parfois n’ont pas été mis à jour depuis plusieurs années.

Auteur: Christophe DEBOUDT