Méa culpa inédit d’Apple concernant le Mac Pro

CD-Systems >>> Actualités >>> Méa culpa inédit d’Apple concernant le Mac Pro
04 Avril 2017

Méa culpa inédit d’Apple concernant le Mac Pro Apple éprouve quelques difficultés à reconnaitre ses erreurs de stratégie et le discours tenu devant journalistes et développeurs a de quoi surprendre : Apple avoue avoir fait de mauvais choix quant au Mac Pro, ordinateur de forme cylindrique sortie en grande pompe en 2013.
Les professionnels ne sont pas gâtés par Apple. Depuis l’avènement de l’Iphone et de l’Ipad, Apple semble accorder plus d’importance au grand public qu’aux professionnels. Après avoir supprimé de son catalogue le seul portable 17 pouces (Macbook Pro 17 »), Apple continuait jusque début 2013 à commercialiser un Mac Pro techniquement dépassé. Un fossé commençait à se creuser entre professionnels et le constructeur. En 2013, Apple sort enfin un successeur au Mac Pro, de la forme d’un cylindre. Le produit est beau, peu encombrant. Comme souvent, d’autres constructeurs ont copié le design. Enfin un produit neuf dans la gamme pro, ça faisait longtemps. Le souci, c’est que depuis 2013 rien… et rien d’annoncé encore pour l’instant. Pire, les prix ont même augmenté. Un client qui achète un Mac Pro aujourd’hui paie plus cher encore que pour le produit strictement identique en 2013. Et pour enfoncer le clou (du client qui se sent un peu berné), Apple avoue que ce produit est mal conçu. Eh oui ce produit qui coute plus de 3500€ n’est absolument pas évolutif.
Un seul disque dur et aucune baie interne d’extension. Vu les clients visés (personnes travaillant le son, l’image, la vidéo), c’est surprenant car ce sont justement des consommateurs de volumes de stockage importants. Alors oui on peut toujours brancher des disques en externe, mais avoir un produit au design magnifique pour brancher une multitude de boitiers externes, ça n’a pas de sens. Tous les utilisateurs s’en sont vite rendu compte, Apple vient d’avouer son erreur.
Peut être dans quelques années Apple avouera son erreur d’avoir supprimé les connecteurs USB « conventionnels » ainsi que le lecteur de carte SD sur sa nouvelle gamme de Macbook Pro. Ce choix a également fait couleur beaucoup d’encre, Apple ayant sacrifié la connectique au seul design.


Auteur: Christophe DEBOUDT