Courrier Windows 10 : de moins en moins mauvaise

CD-Systems >>> Actualités >>> Courrier Windows 10 : de moins en moins mauvaise
04 Septembre 2017

Le mois dernier nous commentions les évolutions de l’application « Photos » de Windows 10. Faisons un point ce mois-ci sur l’application « courrier ».
Nous n’irions pas jusqu’à dire qu’elle est de mieux en mieux, mais plutôt qu’elle est de moins en moins mauvaise.
Les utilisateurs historiques de Windows ont tour à tour utilisé Outlook Express (XP), Windows Mail (Vista), Windows Live Mail (7) avant de découvrir l’application courrier sous Windows 8,8.1 et 10.
Si l’utilisation en mode tactile est agréable, les utilisateurs « conventionnels » ont été très déçus par une application pauvre en fonctionnalités. Fini le changement de largeur de colonnes, la personnalisation de l’affichage (choisir ou se situe la prévisualisation, etc..), les signatures évoluées (avec image, mise en forme du texte, etc…
Par contre l’intégration avec les applications qui permettent des partages (de photos, d’itinéraires, de pages web) via Photos, Cartes, Edge, etc… est excellente. L’application gère les compte Exchange, Gmail, Yahoo de façon parfaite, et les autres comptes en IMAP. Mais dans la gestion des compte « autres », il ne faut pas s’attendre à des miracle, l’antispam par exemple n’a aucun effet (vous pouvez ajouter aux courriers indésirables 10 mails du même expéditeurs, les suivant ne seront pas bloqués.
Microsoft semble contient des lacunes de son outil vu qu’il évolue assez régulièrement, mais par très petites touches. Il y a quelques mois nous avons eu la possibilité d’ouvrir un message dans une nouvelle fenêtre, ce mois ci c’est la largeur de la colonne qui est modifiable. Bon à ce rythme là il faudra des années pour que l’application devienne parfaite, mais toujours ça…
Toujours pas possibilité de trier par autre chose que par le « nom » ou la « date ». Courrier est utilisable mais le chemin est encore long pour en faire vraiment une application incontournable.


Auteur: Christophe DEBOUDT