Microsoft 365 Business Premium: un vrai couteau suisse

CD-Systems Actualités informatiques Microsoft 365 Business Premium: un vrai couteau suisse
06 Août 2022


Microsoft Office n'est plus à présenter, il est présent dans la majorité des entreprises depuis des décénies. Il y un peu plus de 10 ans Microsoft 365 (appelé à l'époque Office 365) commençait sa carrière; l'idée était simple: un abonnement permettant d'avoir toujours la dernière version de Microsoft Office et des services associés.


Le succès fut au rendez vous et les services se sont enrichis au point de remplacer les serveurs présents en entreprise. Dans les petites structures Windows Server disparait peu à peu au profit du cloud, au point que Microsoft n'a plus sorti pour sa version 2022 de Windows Server une édition dédiée aux petites structures. 


 


Il est vrai que le changement de nom de la suite sur abonnement de "Office 365" à "Microsoft 365" résume la tendance. Il ne s'agit plus ici d'avoir une suite bureautique mais une solution globale alliant bureautique, administration des postes, sécurité, etc...


 


C'est bien l'objet de cet article, dévoiler ce qui différencie Microsoft 365 Business Premium de Microsoft 365 Business Standard. La différence de prix est non négligeable et il n'est pas toujours facile de se rendre compte des différences concrêtes. Dans les grandes lignes il s'agit  d'ajouter les briques "gestion des appareils" et "sécurité avancée"  aux logiciels de bureautique et de collaboration mais entrons plus dans les détails.


 


Toute personne qui a administré un jour un serveur Windows s'est intéressée aux stratégies de groupe. Changer de poste est chronophage et Windows Server permet d'automatiser ces actions. Sont activés sur le serveur des paramètres qui seront appliqués sur tous les postes sélectionnés et dépendant de ce serveur. Que ce soit le temps avant mise en veille, les raccourcis à ajouter ou à supprimer, la stratégie de mots de passe, l'image de fond d'écran, ou même des applications à installer ou rendre disponibles pour les utilisateurs. Des milliers de paramètres qui permettent de faciliter des actions en les automatisant. Même si Microsoft 365 n'est pas un Windows Server dans le cloud, on y retrouve certains de ces atouts. La solution n'est plus portée par Active Directory (service d'annuaire de Windows Server) mais Azure Active Directory, le service d'annuaire dans de cloud de Microsoft.


 


Déploiement automatisé d'applications


Lorsque l'on remet un nouveau poste à un utilisateur, il faut lui mettre à disposition des applications. Avec Windows Server nous pouvions créer des images disques afin de les déployer en masse et / ou automatiser l'installation d'applications pour peu qu'on ait le fichier msi d'installation. Il fallait être vigilant dans le paramétrage des chemins mais c'était très efficace. Avec la solution dans le cloud c'est encore plus simple. Microsoft 365 Business Premium inclus Intune qui permet la gestion des terminaux. Dans le centre d'administration des "Endpoints" (terminaux) il suffit d'aller dans la rubrique "Applications" et en ajouter. La grande différence est la possibilité de le faire sur différents environnements (Windows mais aussi Android, iOS, MacOS), et sans avoir à indiquer des chemins relatifs, absolus, etc... Une fois paramétré place au test sous Windows: le poste utilisateur sort de l'emballage, on sélectionne au démarrage "fait partie d'une organisation", on saisit les identifiants de notre compte utilisateur et les applications s'installent en arrière plan dès le 1er démarrage. En quelques minutes Anydesk (fichier msi), Microsoft Office (proposé dans la liste des applications dans l'interface "Endpoint"). Impossible d'installer un fichier exe, il faut un fichier de package et non un simple exécutable. Sur Mac, iOS, Android le fonctionnement est à peu près le même exepté qu'il faut installer au préalable l'application "Microsoft Portail d'Entreprise".


Stratégies de groupes


On retrouve cette notion qui s'appele désormais "Profil de configuration". Nous avons pu ainsi modifier la page d'accueil de Microsoft Edge, changer le moteur de recherche par défaut, désactiver l'affichage des dernières applications installées dans le menu "démarrer" et désactiver la fonctionnalité "Actualités et champs d'intérêt". Et il est possible de rechercher un paramètre par mot clé, ce qui manquait cruellement sous Windows Server. Bien évidemment, tout comme pour le déploiement d'applications, un profil peut être appliqué selon les groupes d'utilisateurs. Certains paramètres sont façiles à prendre en main, d'autres un peu moins. Et ce genre de paramétrage peut se faire également (dans une moindre mesure) sur des terminaux non équipés d'un système Microsoft.


 


Microsoft ne semble pas s'enfermer dans son environnement puisque dans les GPO il est possible de paramétrer le navigateur Google Chrome. Il faut dire que Google Chrome est très proche techniquement de Microsoft Edge.


 


Sécurité


Microsoft 365 Business Premium permet également de disposer de la solution de sécurité Microsoft Defender, qui va bien au delà de l'antivirus intégré à Windows et permet une administration / supervision centralisée.


 


 


 


 


 


Auteur: Christophe DEBOUDT

Actualités liées

Microsoft 365 Business Premium: un vrai couteau suisse

logo actualités informatiques

Microsoft Office n'est plus à présenter, il est présent dans la majorité des entreprises depuis des décénies. Il y un peu plus de 10 ans Microsoft 365 (appelé à l'époque Office 365) commençait sa carrière; l'idée...

Lire la suite

Microsoft Bookings: vos clients prennent rendez-vous en toute autonomie

logo actualités informatiques

Nous avons tous connus la situation de prise de rendez-vous par mail. Difficile de trouver une date sans connaitre les disponibilités de l'autre interlocuteur, de nombreux échanges, du temps passé. Les personnes ne sont pas toujours facilement joignable par...

Lire la suite

DataCenter OVH en feu. L'occasion d'améliorer nos pratiques

logo actualités informatiques

Un incendie a dévasté une partie du datacenter OVH de Strasbourg la nuit du 9 au 10 mars. Si on imagine légitimement que les données sont redondées, qu'il y ait des complémentarités entre datacenters afin de se prémunir contre ce genre de...

Lire la suite
Nous écrire
CD-Systems Lille:
03.20.82.69.15